CLÔTURE DU CINQUIÈME DIALOGUE JUDICIAIRE DE L’UNION AFRICAINE

La République Démocratique du Congo retrouve sa place au cœur du leadership africain

Les lampions se sont éteints ce vendredi 5 novembre 2021 sur le cinquième Dialogue Judiciaire de l’Union Africaine, ouvert le jeudi 4 novembre 2021 à Dar-es-Salaam en Tanzanie. Durant deux jours, les participants, « Chiefs justice » des différents Etats membres de l’Union Africaine et chefs des institutions judicaires régionales, ont réfléchis sur le thème : « RENFORCER LA CONFIANCE DANS LE SYSTÈME JUDICIAIRE AFRICAIN ».

La République Démocratique du Congo, représentée par Dieudonné KALUBA DIBWA, Président de la Cour constitutionnelle et Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, et David-Christophe MUKENDI MUSANGA, Premier Président de la Cour de Cassation, signe un retour remarquable par sa participation saluée, du reste, à sa juste valeur.

Preuve de ce remarquable retour, la RDC a présidé la séance de clôture consacrée à la présentation et à l’adoption des résolutions finales par les éminents panélistes.

Dans le cadre de la diplomatie judiciaire et de la politique du « Dialogue des juges constitutionnels et suprêmes », le Professeur Dieudonné KALUBA DIBWA, le Premier Président David-Christophe MUKENDI MUSANGA ainsi que les autres membres de la délégation ont été les hôtes de Madame la Présidente de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, l’Honorable Imani D. ABOUD, aux termes d’une audience tenue à son Bureau du mythique Julius Nyerere International Convention Center.

La reprise par la RDC de son leadership sur l’échiquier international et son rôle d’impulsion en Afrique étaient au centre de ces échanges fructueux et conviviaux.

La délégation de la RDC a remercié la Présidente de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de l’invitation et de l’accueil lui réservé durant son séjour, avant de l’inviter à effectuer une visite dans ce pays qui assure la présidence de l’Union Africaine, suivant des modalités à fixer par les canaux habituels.

C’est sur cette note satisfaisante qu’elle a pris congé de son hôte en mettant le cap sur le sixième dialogue judiciaire au cours duquel elle consolidera les acquis de sa renaissance sur l’échiquier international.

La Cellule de Communication