Participation active de la RDC au 9ème Congrès triennal de l’Association des cours constitutionnelles francophones, ACCF en sigle, à Dakar au Sénégal.

Une délégation de la Cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo participe au 9ème Congrès triennal de l’Association des cours constitutionnelles francophones.

Ce congrès ayant pour thème « Le Juge constitutionnel et les droits de l’homme », se tient à Dakar au Sénégal du 31 mai 2022 au 01 juin 2022.

La délégation congolaise conduite par le Président ad intérim, Monsieur WASENDA N’SONGO Corneille est composée de Monsieur BOKONA WIIPA BONDJALI François Juge à la Cour constitutionnelle, de Messieurs KATEMBO KIMWANA Kawa et BONDO KATUMBA Paul, Chefs de cabinet et  de M.KUYU Camille, Expert de la Cour constitutionnelle.

Ce mardi 31 mai 2022, les congressistes ont été honorés par la présence de M. Macky SALL, Président de la République du Sénégal qui a ouvert   les travaux par une brillante allocution ainsi que de la présence de la représentante de l’OIF en la personne de Mme TRAN Thi Hoang Mai.

Avec une diversité de sous-thème, le Congrès a bénéficié des interventions des éminentes personnalités du monde de la justice constitutionnelle francophone entre autres, M. Laurent FABIUS, Président du Conseil constitutionnel français, Monsieur Joseph OWONA, membre du Conseil constitutionnel du Cameroun,  Monsieur Joseph DJOGBENOU, Président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Monsieur Pierre NIHOUL, co-Président de la Cour constitutionnelle de Belgique et enfin Monsieur. Babacar KANTE, ancien vice-Président du Conseil constitutionnel du Sénégal.

Les interventions de ce premier jour avaient pour objectif de permettre aux différents participants de bénéficier des échanges d’expérience sur la conception que le juge constitutionnel se fait de lui-même en ce qui est de sa compétence et sa perception des Droits de l’Homme et la protection qu’il en assure.

Les travaux de ce mercredi 1 juin 2022 connaitront les interventions de M. Pierre NIHOUL, Président de la Cour constitutionnelle de Belgique, Monsieur Abdoulaye SYLLA, Membre du Conseil constitutionnel du Sénégal, Monsieur Larba YARGA, Membre du Conseil constitutionnel du Burkina Faso sous la présidence et la modération de Mme Corinne LUQUIENS, Membre du Conseil constitutionnel français. Comme hier, le Pr. Babacar KANTÉ fera la synthèse des réponses au questionnaire et le résumé des débats.